LA MALADIE DE PAGET

Publié le par docteur mailler

LA MALADIE DE PAGET

Le diagnostic est le plus souvent évoqué sur des radiographies. Il s’agit d’un renouvellement excessif et anarchique du tissus osseux survenant le plus souvent chez l’Homme de plus de 50 ans.

Les signes cliniques sont :

-des douleurs osseuses

-des déformations (tibia en lame de sabre…)

-troubles vaso-moteurs (hyperhémie cutanée en regard des lésions)

-conservation de l’état général

On observe une augmentation des phosphatases alcalines, des CTX urinaires ou sériques (marqueur de résoption), NTX ou pyridinolines. Les CTX peuvent être normaux dans les formes localisées, on utilise les CTX pour surveiller l’évolutivité du traitement.

La scintigraphie est l’examen qui permet de réaliser une « cartographie » de la maladie à son stade initial. Elle n’est pas utile pour le suivi des patients. Les zones les plus touchées sont le bassin, les vertébres lombaires, le fémur, la colonne dorsale, le sacrum, le crâne, le tibia….

Le traitement vise à diminuer les douleurs. Il faut traiter tôt les patients symptomatiques mais aussi les patients sans signe clinique mais porteur de lésions à risque ( crâne, os long, rachis….)

Il s’agit du Didronel (biphosphonates), de l’Aclasta, des antalgiques, du calcium, de la vitamine D

Publié dans rhumatologie

Commenter cet article