LA SPONDYLODISCITE

Publié le par docteur mailler

LA SPONDYLODISCITE

Il s’agit d’une infection d’un disque intervertébral et des corps vertébraux, au niveau lombaire dans 70% des cas.

L’infection se fait la plus part du temps à partir d’un foyer infectieux à distance à la faveur d’un épisode septicémique ou bactériémique. Parfois, l’inoculation est directe par geste chirurgical, par ponction discale, ou suite à l’injection de corticoïde par exemple, ou encore à la vaccination BCG.

Le mal de Pott est une spondylodiscite à bacille de Koch (tuberculose évoluée).

Les facteurs favorisants sont dus à l’immunodépression : alcoolisme, diabète , insuffisance rénale ou hépatique, hémodialyse, toxicomanie, polyarthrite rumathoïde, rhumatisme inflammatoire, infection VIH, iatrogénie…

Le début est souvent brutal, avec des douleurs permanentes, mal calmées par le repos avec plus ou moins des signes radiculaires: sciatique, cruralgie, névralgie intercostale. Il existe une contracture invincible des muscles paravertébraux donnant une raideur vertébrale. On peut noter une fièvre élevée survenant avant les rachialgies…

TRAITEMENT :

Repos-immobilisation avec corset

Antibiotiques

Publié dans rhumatologie

Commenter cet article