HYPERKALIEMIE DANS L'INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE (IRC)

Publié le par docteur mailler

HYPERKALIEMIE DANS L'INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE (IRC)

L'hyperkaliémie est fréquente dans l'IRC du fait de la réduction de la filtration glomérulaire.

Les causes d'hyperkaliémie sont:

  • les aliments riches en potassium, les succédanés de sel

  • Les médicaments: AINS, diurétiques épargneurs de potassium, Betabloquants non cardiosélectifs

On doit tenir compte de la gravité de l'état clinique, des dangers d'arythmie et de la vitesse de l'installation de l'hyperkaliémie.

Le traitement repose sur le gluconate de calcium (qui s'oppose à l'activité membranaire myocardique du potassium), du bicarbonate, de l'insuline, et des agonistes B2 (qui permettent une redistribution du potassium). Les résines échangeuses d'ions, les diurétiques, la dialyse permettent l'élimination du potassium.

L'Hyperkaliémie est légère lorsqu'elle est inférieur à 6 mmol/l, il suffit de la contrôler à court terme.

L'hyperkaliémie est dite modéré entre 6,1 et 6,9 mmol/l. Elle est en général bien supportée dans l'IRC; sauf dans le contexte de dégradation rapide de l'IRC, ou d'une maladie concomittante hyperkaliémiante (rhabdomyolyse par exemple), il faut alors intervenir rapidement, la vie du patient est peut être en péril.

L'hyperkaliémie supérieure à 6,5 mmol/l nécessite d'évaluer l'état clinique du patient et de lui faire un ECG.

L'hyperkaliémie supérieure à 7,5 mmol/l doit être prise en charge dans les plus brefs délais, en attendant de préparer le patient à l'hémodialyse.

Publié dans néphrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :