Le TABAC c'est Tabou, il faut en venir à bout! mise à jour

Publié le par docteur mailler

 

      LE TABAC : il faut en venir à bout!

Mise à jour 14/07/17


 

Diverses prises en charges, médicamenteuses, psychologiques sont possibles.

 

Ma note ne présente pas une liste exhaustive de toutes les méthodes pour arrêter de fumer.

 

Vous êtes décidés, parlez à votre pharmacien, à votre médecin qui vous donnera des conseils afin de vous orienter vers la meilleure méthode qui vous correspond.


 

L’usage du tabac entraîne rapidement une dépendance physique et psychique. Privé de tabac, le fumeur régulier peut ressentir une sensation de manque : tension, angoisse, tremblements et sudations. Irrésistiblement, sa pensée va vers son envie de fumer. Le principe du sevrage est de l'en éloigner progressivement.


 

Avant tout, il faut trouver une motivation !

 

Décidez fermement de cesser de fumer et voyez le côté positif: stopper le tabac, c'est être plus libre, c'est vaincre une dépendance, c'est améliorer sa qualité de vie....

 

Fixez-vous une date mémorable pour arrêter: un anniversaire, le premier jour de l'année. Choisissez les vacances, si votre tabagisme est lié au travail.

 

Si possible, faites-vous aider de préférence par des personnes qui ne fument pas et assurez-vous que vous pourrez rapidement les contacter lorsque vous aurez envie de fumer.

 

UN BON TRUC : Changez de marque de cigarette

utilisez celle qui vous déplaît le plus.

Choisissez une marque à basse teneur en goudron et en nicotine. Cela vous aidera à réduire votre dépendance physique.

 

N'achetez plus de cartouches mais faites l'effort d'acheter par paquet.

 

Il existe actuellement un forfait de prise en charge des substituts nicotiniques.

Le médecin prescrit un substitut adapté. Le pharmacien délivre et demande au patient de régler son achat. Le Patient doit transmettre la feuille de soin et l’ordonnance à l’assurance maladie. La prise en charge est  de 50 euros par an et par bénéficiaire et de 150 euros si il s’agit d’une femme enceinte, d’un jeune adulte (20/30 ans) ou d’un patient atteint de cancer en ALD. Certaines mutuelles proposent un complément à ce forfait.



 

LES SUBSTITUTIONS NICOTINIQUES

 

Surtout indiquée chez les fumeurs nicotino-dépendants qui ressentent au moment du sevrage des symptômes de "manque".

  •  Le chewing-gum à la Nicotine
  •  Le Microtab à la Nicotine:
  •  L'Inhaler à la Nicotine (Inhaler): Sorte de cigarette en plastique qui contient des recharges, permet le rituel main/bouche.
  •  Le spray nasal à la Nicotine:
  •  La nicotine transdermique (Patch).

  

exemple : Nicopatch en 21 mg par 24 h

14 mg par 24h

7 mg par 24 h

appliquer le dispositif sur la partie supérieur du bras

utilisable à partir de 15 ans

NE PAS FUMER DE TABAC AVEC LE PATCH

UN SEUL PATCH PENDANT 24 H

 

Commenter cet article