LA NEVRALGIE PUDENDALE- syndrome d'Alcock

Publié le par docteurmailler

CAUSES

Syndrôme canalaire (au niveau glutéal ou du canal d'alcock)

Post-traumatique (fracture de bassin, station assise prolongée)

Post-chirurgie du périnée

Obstéricale


CLINIQUE

Brûlures périnéales spontannées ou permanentes aggravées en position assise et se calmant en position couchée (ou sur le siège d'un WC).

Douleur non insomniante bilatérale ou unilatérale avec irradiations antérieures ou postérieures.

Brûlures , tiraillement, engourdissement, allodynie, sensation de corps étranger endocavitaire (vagin, rectum).

Douleurs apparaissant après la défecation, apparaissant pendant ou après l'éjaculation.

Parfois pollakiurie et/ou douleurs au remplissage vésicale

Dyspareunies et/ou douleurs après les rapport

Troubles de l'érection


Touché Rectal: reproduit la douleur en palpant l'épine ischiatique.


PARACLINIQUE

Scanner IRM et échographie éliminent une cause organique.

EMG périnéale: augmentation du temps de latence du nerf pudendal

Doppler pudendal: amortissement du flux artériel pudendal


L'EMG normal n'écarte pas le diagnostic.


TRAITEMENT

Anti-dépresseur tricyclique ou anti-convulsivant

Infiltration

Chirurgie

Publié dans neurologie

Commenter cet article