REGLES IRREGULIERES DE L'ADOLESCENTE

Publié le par docteurmailler

IRREGULARITES DES REGLES A L’ADOLESCENCE


Les premiers cycles chez l’adolescente sont irréguliers et de durée variable.

Cette irrégularité peut-être aggravée par le stress, des troubles du comportement alimentaire , voire des pratiques sportives intensives.

Si les troubles datent de moins de 2 ans à partir de la date des premières règles et qu’il n’y a pas d’anomalies cliniques accompagnatrices : les bilans sont inutiles.

Cependant certaines étiologies sont à connaître.

 

CAUSES POSSIBLES

L’Hyperprolactinémie fonctionnelle ou due à un prolactinome avec une galactorrhée.

L’insuffisance ovarienne primitive incomplète (rare) de cause congénitale (maladie auto-immune, dysgénésie gonadique) ou non (chimiothérapie, radiothérapie)

 

L’hyperandrogénie due à:

1- L’hyperplasie congénitale des surrénales

2- Une dysfonction ovarienne fonctionnelle avec hyperséborrhée et acné, hirsutisme modéré. Le bilan montre une élévation de la LH, de la testostérone et du delta-4-androstènedione. Les ovaires sont multifolliculaire (très fréquent chez l’adolescente).

Le SOPK est le syndrome des ovaires polykystiques. Les cycles longs et irréguliers persistent (au delà de 2 ans de la date des premières règles) avec surpoids et hirsutisme. L’échographie note une multifollicularité et une hypertrophie stromale.


BILAN MINIMAL

Echographie ovarienne

Testostérone

17-hydroxy-progesterone

FS LH

Prolactine


TRAITEMENT

Un progestatif du 16 au 25ème jour du cycle régularisera les règles en cas de demande et en cas d’anomalie des règles sans étiologie retenue, sur 3 à 6 mois.

IRREGULARITES DES REGLES A L’ADOLESCENCE

Publié dans gynécologie

Commenter cet article