l' HELICOBACTER PYLORI

Publié le par docteur mailler

 

 

C'est une bactérie qui colonise la muqueuse gastrique (surtout au niveau de l'antre). L'infection est chronique et s'accompagne d'une réaction inflammatoire gastrique.

 

Des anticorps peuvent être recherchés au niveau sanguin. En cas d'éradication, les anticorps décroissent après 4 voire 6 mois.

 

La bactérie peut être révélée sur des biopsies lors d'une FOGD (Fibroscopie), par un test à l'uréase (non indiqué pour tester l'efficacité d'un traitement d'éradication).

 

La culture d'H. Pylori avec antibiogramme à la clé est possible mais difficile dans sa réalisation.

 

Actuellement, seule la biopsie lors d'une FOGD permet de vérifier l'éradication (4 à 6 semaines après la fin du traitement).

 

439px-GI_normal.jpg

 

TRAITEMENT

 

IPP à double dose + Clarithromycine 1g/j + Amoxicilline 1g 2x/ jour ----sur 7 j

ou

IPP à double dose + Métronidazole 1g/j + Clarithromycine 1g/ j ----- sur 7 jours

 

 

En présence d'un ulcère gastrique ou duodénal diagnostiqué lors d'une FOGD, la recherche d'H pylori doit être systématique. En cas de positivité, l'IPP peut être poursuivi pendant 3 semaines, en cas de persistance des douleurs, de prise d'AINS, d'aspirine, d'anticoagulants...

 

En présence d'ulcère gastrique, l'IPP est prescrit sur 4 à 5 semaines de plus.

 

L'éradication d'h Pylori réduit fortement le risque de récidive et les complications de l'ulcère.

 

Actuellement, il n'existe pas de preuve suffisante de l'efficacité de l'éradication de H Pylori sur l'évolution des symptômes des patients dyspeptiques. Il ne semble pas justifié de prendre en compte l'infection à H Pylori dans la prise en charge d'un RGO.

Publié dans gastroentérologie

Commenter cet article