PARALYSIE FACIALE

Publié le par docteur mailler

 

 

La paralysie faciale est une atteinte de la motricité des muscles du visage par atteinte du nerf facial (septième paire des nerfs craniens).

 

 

Les paralysies faciales sont le plus souvent unilatérales avec difficulté à la locution, à l'expression faciale et à la mastication.

On note une atténuation des rides du côté atteint, effacement du sillon naso-génien, chute de la commissure labiale, impossibilité de siffler ou de gonfler les joues, une bouche déviée du côté sain et une difficulté à montrer les dents.

 

 

 

PARALYSIE FACIALE PERIPHERIQUE

 

Elle concerne l'hémiface homolatérale à la lésion. La fermeture des yeux est impossible, découvrant la bascule physiologique du globe oculaire vers le haut (signe de Charles Bell). On note un effacement des rides du front.

 

bells-palsy.jpg

 

étiologie:

Paralysie faciale aigue idiopathique (pas de cause) = Paralysie de Bell

Paralysie faciale a frigore (supposé liée au froid) = la plus fréquente

Tumeur compriment le nerf

Otites

Fracture de l'os du rocher

Diabète (Neuropathie)

Zona (Sd de Ramsey-Hunt)

Méningoradiculite (Lyme)

Vascularite

Sarcoïdose

 

 

 

PARALYSIE FACIALE CENTRALE

 

Elle est plus limitée au territoire inférieur et l'hémiface controlatérale à la lésion. Le patient arrive à fermer les yeux, et il peut voir ses cils (signe des cils de Soucques).

Elle est accompagnée presque toujours d'un déficit moteur du membre supérieur homolatéral (hémiparésie homolatérale).

 

étiologie:

AVC

Tumeurs cérébrales

Sclérose en plaque

 

 

 

COMPLICATIONS

De la paralysie faciale a frigore :

Elles sont rares mais possibles (8%): persistance du déficit, hémispasme facial, mouvements syncinétiques (le gonflement de joues entraine la fermeture de l'oeil), syndrome des larmes de crocodiles (larmoiement lors du repas du à une réinnervation aberrante)

 

 

TRAITEMENT

Protéger la cornée: pansement oclusif nocturne, collyre antiseptique

Les corticoïdes peuvent être utilisés si la PF date de moins de 24H.

Guérison spontanée en quelques semaines pour la PF a frigore

Publié dans neurologie

Commenter cet article