SYPHILIS

Publié le par docteur mailler

LA SYPHILIS

 

La syphilis est appelée également Vérole.

 

Il s’agit d’une Maladie Sexuellement Transmissible due au Tréponème Pâle (famille des spirochètes). Elle se transmet lors de rapports non protégés (Anaux, Vaginaux, Bucco-génitaux), par voie sanguine et aussi par voie transplacentaire de la mère infectée vers l’enfant.

 

 

treponema-pallidum-syphilis_dr.jpg

 

La syphilis est en recrudescence en France, elle est notamment liée à l’infection VIH.

 

L’incubation est de 3 à 4 semaines.

 

 

CLINIQUE

 

Phase Primaire:

Pas de signes cliniques

Chancre d’inoculation  (petite plaie rosée, creuse, atone , propre, à bords indurés, indolore, à l’aspect cartonné au toucher). Cette lésion unique en général se retrouve sur le fourreau de la verge, au niveau du gland, de l’urètre, du col utérin, du vagin, de la vulve mais aussi de l’anus, des amygdales, des lèvres… Elle s’accompagne d’adénopathies et est très contagieuse.

 

primarySyphilis_32363_lg.jpg

 

Phase secondaire :

3 à 10 semaines après le chancre. Il s’agit de la généralisation du tréponème par voie sanguine.

Roséole : érosions multiples de la peau et/ou des muqueuses.

Syphilides : papules brunes cuivrées polymorphe, très contagieuses

Alopécies, Hépatosplénomégalie, adénopathies cervicales et du trapèze.

 

Phase tertiaire :

Après des années de développement.

Atteintes cardio-vasculaires(Insuffisance cardiaque) , neurologiques (aphasie, hémiparésie, hémiplégie), ostéo-articulaires (fractures spontanées, maux perforants).

Risque de transmission du VIH plus élevé.

Evolution plus rapide, complications neurologiques plus fréquentes  chez les VIH +

 

Phase latente :

Persistance du tréponème dans certains sites (cerveau, œil, aorte,…).

Découverte par sérologie systématique car pas de symptômes.

 

 

PARACLINIQUE

Prélèvement au niveau du chancre d’inoculation. Examen direct sur fond noir d’un frotti.

Sérologie TPHA VDRL (positive 14 jours après l’apparition du chancre)

Sérologie FTA plus spécifique et plus précoce (7 jours)

 

 

FORMES CLINIQUES

NeuroSyphilis :

Survient aussi bien en phase primaire que secondaire. Arrive chez 10% des personnes non traitées avec 25% de ces personnes évoluant vers la démence (Méningo-encéphalite).

 

Syphilis Congénitale :

Peut être responsable au 2ème et 3éme trimestre de grossesse de mort in utéro ou donner des siphilis latentes avec des malformations.

 

TRAITEMENT

Déclaration obligatoire

Pénicilline en injectable

Pas de résistance aux antibiotiques.

Cyclines ou macrolides en cas d’allergie.

 

Syphilis primaire : une injection IM de Benzathine-pénicilline ou 14 jours de cyclines

Syphilis secondaire : 3 injections à une semaine d’intervalle IM de Benzathine-pénicilline ou 14 jours de cyclines

Syphilis tertiaire : Injections IV de Benzathine-pénicilline pendant 14 jour.

 

La réaction d’Herxheimer est une aggravation de l’état clinique du patient après 6 à 12 H de la première injection d’antibiotique. Pour éviter cette réaction, on prescrit 48H avant la première injection des corticoïdes.

 

Surveillance sérologique tous les 6 mois.

Publié dans maladie infectieuse

Commenter cet article