Anti-agrégants plaquettaires: petits rappels.

Publié le par docteurmailler

LES ANTI-AGREGANTS PLAQUETTAIRES (AAP)


L'aspirine est un inhibiteur de la cyclo-oxygénase. Il entraîne un blocage irréversible de l'agrégation plaquettaire pendant 7 à 15 jours.


Le Plavix et le Ticlid induisent un blocage irréversible de l'agrégation pendant 7 à 15 jours.


Le réopro, L'Agrastat et l'Integrillin se perfusent en IV (usage hospitalier-SAMU).


Tout patient coronarien doit recevoir toute sa vie de l'Aspirine ou du Plavix avec une statine et un IEC.


Il semble que les AAP préviennent de l'infarctus du myocarde chez les hommes et des AVC ches les femmes, mais sans modifier la mortalité.


En cas de syndrome coronarien avec troubles électriques sur l'ECG: Aspirine 100 mg/j et Plavix.


Si il n'y a pas de signes électriques: traitement AAP à discuter en fonction des risques, mais de base Aspirine et Plavix.


Angore stable: aspirine à 75 mg/j


Si dilatation coronarienne (angioplastie): Aspirine et Plavix pendant 1an.


Après un pontage aorto-coronarien: Plavix


Après un stent nu : Aspirine et Plavix pendant 1 mois puis Aspirine à vie

Après un stent actif: Aspirine et Plavix pendant 1 an puis Aspirine à vie.

Publié dans divers

Commenter cet article