REVER DE SOMMEIL! troubles du sommeil, ce qu'il faut savoir!

Publié le par docteurmailler


A QUOI CA SERT?

A maintenir la vigilance à l'état de veille

A rétablir les stocks énergétiques des cellules musculaires et nerveuses

A produire des hormones de croissance chez l'enfant

A réguler le métabolisme (notament la glycémie)

A éliminer des toxines du systéme cardio-respiratoire et endocrinien

A stimuler les défenses immunitaires

A réguler l'humeur et le stress

A favoriser l'apprentissage et la mémorisation


Les STADES du sommeil:

Un cycle de sommeil dure 90 minutes, il est fait de sommeil léger (stade1 et 2), de sommeil profond (stade 3 et 4) et de sommeil paradoxal.

Le sommeil paradoxal est une phase plus agitée où les rêves sont possibles

Entre les cycles de sommeil est une période qu'on nomme sommeil intermédiaire.


SOMMEIL CHEZ LE NOURRISSON

Le nouveau-né dort entre 16 et 17h sur 24 heures.

Le sommeil paradoxal se met en place à l'âge de 3 mois.

Entre 9 mois et 6 ans: on observe une disparition progressive des siestes. Le sommeil lent occupe une bonne partie de la nuit favorisant les terreurs nocturnes , le somnambulisme ou les pipi au lit, ces troubles sont en général sans gravités.


CHEZ l'ADULTE

La durée de sommeil varie entre 6 et 10 heures de sommeil.



LES PATHOLOGIES DU SOMMEIL


L'INSOMNIE

Elle touche 9% des français.On note un sommeil de mauvaise qualité, des difficultés d'endormissement, des réveils multiples dans la nuit ou un réveil précoce le matin.

Il faut rechercher une dépression , un reflux gastro-oesophagien ou un asthme nocturne à l'origine d'une insomnie.


LE SYNDROME DES JAMBES SANS REPOS

De mécanisme inconnu, il se manifeste par des impatiences ou des douleursdes membres inférieurs le soir ou la nuit. Ses douleurs sont favorisées par l'immobilité et soulagées en partie par les mouvements.

On observe des mouvements involontaires et périodiques pendant le sommeil des patients.


LES APNEES DU SOMMEIL

Il existe une obstruction du pharynx empêchant le passage de l'air. Cette obstruction provoque un arrêt respiratoire entrainant des micro-réveils très fréquents (de 10 à 300), des ronflements importants, des troubles de la mémoire et de l'attention, une irritabilité, une baisse de la libido....

Les facteurs favorisants sont le surpoids et/ou une morphologie particulière (menton court rejeté vers l'arrière), l'alcool, certains médicaments.

On propose une lutte contre les afcteurs de risques et surtout porter un masque nasal en pression positive la nuit.


LA NARCOLEPSIE

Elle fait partie des hypersomnies.Les endormissements sont incontrôlables. Peuvent survenir un relachement musculaire brusque à l'émotion (rare), des paralysies du sommeil, des hallucinations ( au réveil ou à l'endormissement), et des perturbations du sommeil nocturne.

On propose de gérer au mieux le sommeil, de stimuler la vigilance (médicaments).


L'HYPERSOMNIE IDIOPATHIQUE

Allongement pathologique du temps de sommeil,somnolence, dommeil non récupérateur, l'Hypersomnie reste rare.

Les causes sont multiples: psychiatriques, neurologiques , endocriniennes, infectieuses...


Publié dans neurologie

Commenter cet article